La bibliothèque Carnegie ne conserve pas que des livres, elle possède aussi un fonds d’images qui constituent une chronique illustrée de l’histoire rémoise. La bibliothèque a ouvert ses fonds à Vincent Zénon Rigaud, un photographe spécialiste de la photographie avant/après : l’exposition « Passé recomposé : Reims d’hier à aujourd’hui » est le fruit de cette collaboration qui invite à un voyage visuel dans le passé de la ville et de la vie rémoise, et les recompose dans notre présent.

La technique est simple en apparence : V. Z. Rigaud part d’une photographie ancienne, retrouve le point de vue du photographe de l'époque et réalise un nouveau cliché avec le même cadrage. V. Z. Rigaud les fusionne pour en faire une seule et même image, mêlant le noir et blanc à la couleur comme le passé au présent, laissant apparaître par transparence certains changements urbains et faisant cohabiter les Rémois d’autrefois et ceux d'aujourd'hui. Un exercice subtil quand on pense que les lieux ont changé, qu'il faut non seulement retrouver le regard du premier photographe mais aussi sa focale originale. Au-delà de la performance technique, le résultat invite à la réflexion sur le temps qui passe et la perception qu'on en a.

Pendant l’automne 2018 et afin de permettre cette exposition, V. Z. Rigaud et l’équipe de la bibliothèque Carnegie ont patiemment sélectionné dans les collections iconographiques de la bibliothèque les clichés se prêtant à l’exercice, tant pour leur richesse documentaire que pour leur qualité technique, afin de présenter une frise allant de la Belle-Epoque aux années 1950. Certains clichés anciens appartiennent au journal rémois L’Union, qui les a déposés à la bibliothèque. D’autres viennent du fonds Poirier, donné en 2018 à la bibliothèque par la famille Poirier.

Du 09/02/2019 au 18/05/2019


Photographe et re-photographe... ​ Né le 10 Juillet 1981 à Reims, Champagne, France.

Autodidacte, initié au geste photographique depuis l'enfance par ses grands-pères.​

Infographiste de formation avec une solide passion pour l'Histoire, l'Architecture et le Patrimoine Culturel. 

Armé d'appareils numériques depuis le début du siècle... autrement dit depuis qu'ils existent.

Papa depuis 2015.

Serviteur d'une chatte nommée Antoinette qui est souvent de très bon conseil...

Plus belle la Ville,Les villes font peau neuve ; 

entre les images d'aujourd'hui et les clichés d'hier, ce n'est pas qu'une question de couleur... 

Ou comment la photo avant/après nous montre l'évolution de nos villes en prime-time.

La Reconduction Photographique

Depuis quelques années, je me consacre pleinement à la reconduction photographique ou rephoto, plus simplement "photo avant après" qui consiste à reproduire aujourd'hui des prises de vues d'hier afin de montrer le passage du temps. J'ai ainsi re-photographié la ville de Reims, à travers les époques, de la fin du XIXéme siècle à la Libération, sans oublier la Première Guerre Mondiale ou la reconstruction de la période Art Déco... Cette démarche a donnée le livre "Reims, Hier et Aujourd'hui", ainsi que plusieurs expositions, au musée le Vergeur, à la CCI de Reims-Epernay, au phare de Verzenay, au Palais du Tau et dernièrement à la bibliothèque Carnegie avec Passé recomposé : Reims, d'hier à aujourd'hui

www.editions-wartberg.com

Reims - Hier et aujourd'hui

72 pages, 245 x 228 mm, livre relié, broché cousu

avril 2017 - 16,90 € - ISBN 978-3-8313-2785-0  

"Le Photographe du Temps"

Le 25 Mai 2018, sur France 3 dans l'émission "Ici et pas Ailleurs".

J'y fait devant la caméra, l'exercice d'une photo avant/après et fort heureusement, j'ai réussi mon coup !

culturebox.francetvinfo.fr/arts/photo/vincent-zenon-rigaud-le-photographe-remois-qui-marie-le-present-et-le-passe



La Cathédrale Notre Dame de Reims

Rémois, mon attention se porte presque tous les jours sur la cathédrale Notre-Dame, idéal d'architecture gothique. Mes clichés répétés en suivent l'évolution, immortalisant ses heures de Grâce. Partant d'elle, mon regard tend vers l'ensemble du patrimoine et de l'héritage culturel.

Lieu du Baptême de Clovis 1er, roi des Francs par Saint-Rémi, au tournant des V et VIèmes siècle, puis du Sacre des Rois de France, le dernier datant de 1825. Site classé à l'UNESCO, son Labyrinthe aujourd'hui disparu est devenu le logo des Monuments Historiques de France. Cathédrale mondialement connue par son martyr, dès le 19 septembre 1914 jusqu'en 1918, bombardée par l'artillerie Allemande... Elle est toujours debout... 

Notre-Dame est en constante restauration depuis bientôt plus d'un siècle sous l'impulsion constante de la société des amis de la cathédrale.

L'ange au sourire dévoilé

« Photographié par des milliers et des milliers de visiteurs, le célèbre Ange au Sourire demeure énigmatique : énigmatique par le ciseau du sculpteur qui lui a donné une grâce et des traits fins qui émerveillent le visiteur ; énigmatique par le fait qu’il soit universellement connu sans que l’on en connaisse vraiment les raisons. Il est aisé de croire que la renommée de cette statue a défié le temps et remonte à plusieurs centaines d’années. Pourtant, « L’Ange au Sourire » ou « Sourire de Reims » n’a même pas un siècle. Il est le fruit d’un événement lors d’une guerre barbare, l’incendie de la cathédrale de Reims, le 19 septembre 1914. Cette renommée n’est pas simple à assumer. Elle connaît de multiples rebondissements, histoire romanesque, voire rocambolesque. Ce travail de recherche, de compilation et d’enquête ne consiste aucunement à briser le mythe mais à le conter. A ceux qui connaissent l’Ange au Sourire, j’espère que ces pages le rendront encore plus familier. A ceux qui l’ignoraient avant la lecture de cet ouvrage, il est temps de venir à Reims découvrir cette part de notre patrimoine et admirer ce mythique sourire. Levons-ensemble le voile sur cette histoire ! ».  

Livre incontournable sur le symbole de Reims, pour lequel j'ai fourni ma meilleure photo de cet ange hyper photographié...

Sur commande auprès des éditions Harlaut.

Ancré dans le terroir champenois

Passionné d'architecture en général, j'ai réalisé en 2017 une exposition avec la maison de l'architecture de Champagne-Ardenne sur le sujet des caves de Champagne. Commandée à l'issu du classement, le 4 juillet 2015, des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne au patrimoine mondial de l’UNESCO, dans la catégorie « Paysage culturel ». Cette exposition s'est échangée l'année suivante dans toute la France à travers le réseau des maisons de l'architecture.

Les Tourelles Rémoises.

Après la grande guerre, à la reconstruction de Reims, il fut décidé, en pleine période Art-Déco que chaque angle de rue du centre ville se devait de présenter une tourelle.
C'est le thème choisit pour illustrer le nouveau guide des commerçants 2019-2020 publié par Les Vitrines de Reims.
Ce diaporama n'a pas la prétention de toutes les recenser mais il suffit à vous montrer la richesse du patrimoine architectural rémois.

Un photographe d'architecture au service des entreprises

Équipé du plus grand objectif à zoom grand-angle rectiligne au monde, j'ai spécialisé mon savoir faire dans les photographies à fin de transaction / location immobilière, d'architecture intérieure, décoration et suivi de chantier.

Afin de montrer la qualité d'un bien, une discipline de prise de vue est indispensable, suivie par une expérience en post-production rendant fidèlement l'atmosphère du lieu.

Le Grand Portail

En septembre 2017, grâce à Bernard Poret, président de la société des amis de la cathédrale, j'ai eu la chance extraordinaire de visiter l'échafaudage monté devant le grand portail. Cela a permis à mon objectif de venir saluer tout le petit peuple de la cathédrale allant du sol jusqu'au gâble du couronnement de la Vierge. Autant dire beaucoup de visages qui ne se voient d'ordinaire que du sol ! Je les ai condensé, tant bien que mal, dans ces 3mn de vidéo pour partager avec vous ce point de vue exceptionnel et éphémère sur notre patrimoine. 

Re-Photographies de Reims

1900's /2010's

à la "Belle-Epoque"

La Re-photographie appliquée à partir des cartes postales anciennes de la "Belle Epoque" – période si optimiste, insouciante et progressiste – nous montre la ville de Reims : Berceau de la nation, anéanti à coup d'obus, puis retaillée, par le compas de la Reconstruction Art-Déco, sous son visage oublié, celui que l'Apocalypse de la "Grande-Guerre" n'a pas laisser vieillir.

Pourquoi aller rechercher, armé de la précision de l'architecte et de la patience de l'archéologue, les points de vue des photographes du passé ?

Pas seulement parce que c'est un véritable défi mais surtout parce qu'une fois appliquée à grande échelle, la "Re-Photo"révolutionnera notre perception de l'histoire et de l'espace-temps, comme la photo le fit autrefois. Par la déposition photographique, cette démarche rigoureuse donne un témoignage brut.

Elle peut être mise au service de l'Histoire, du Patrimoine et du Tourisme via les technologies de réalité augmentée.

La "Re-Photo" permet d'ouvrir des fenêtres sur le passé. Grâce à elle, on peut à partir des rues de nos villes plonger dans l’Histoire en train de se faire et rafraîchir notre mémoire à la source. Ainsi, il est possible de stopper "l'hémorragie perpétuelle des souvenirs" ... 

En 2011, à l'occasion des 800 ans de la Cathédrale de Reims, j'ai eu l'honneur et surtout la surprise, de retrouver mon petit diaporama (très amateur), intégré en page d'accueil du site de l'Office de Tourisme de Reims sous l'intitulé "coup de coeur" ! 

Cette vidéo compile plusieurs années de déambulations autour du sanctuaire, équipé d'appareils numériques aujourd'hui archaïques mais néanmoins aux zooms puissants, permettant une collection de détails passant généralement inaperçus...

La renaissance du Boulingrin

En 2012, en tant que co-fondateur de l'association Reims Avant, mon travail a été diffusé sur France 3, dans l’émission "pourquoi cherché plus loin", à la découverte de la renaissance des halles du Boulingrin. Les reconductions photographiques vous montrent comment cette cathédrale de béton Art-Déco est passée de l'ombre à la lumière, au cœur du plus beau quartier du monde...

http://www.pourquoichercherplusloin.fr/episode/la-renaissance-du-boulingrin/

Loin d'être un spécialiste du timelapse, j'ai un longue expérience des photos HDR ainsi que des Rooftops. J'ai profité du solstice d'été pour aller voir le lever du soleil en hauteur et ainsi m’entraîner à cette technique qui consiste à accélérer le temps pour voir ce qui autrement est imperceptible...

Passé Recomposé sur France 3, une belle tribune pour expliquer la Rephoto au public.

Venez me rejoindre sur Instagram et profiter de mes plus belles images au quotidien :

Copyright © All rights reserved.
Using Format